Logo sous Inkscape: mission accomplie

Ce long silence dans l’espace où personne ne vous entend crier (sauf la voisine qui va encore se plaindre au syndic) n’a point été stérile.

J’ai pu mener à bien mon projet sous inkscape. Cela consistait à faire un logo avec des maillons de chaîne entrelacés. Pas si basic que ça en à l’air et ça méritera un petit tutoriel. Au niveau de la prise en main du logiciel j’étais un peu désorienté au début puisque la création d’image vectorielle est trés différente dans le principe de celle d’image de type raster. Cette dernière étant plus intuitive dans ses fonctions de base. Mais une fois le principe assimilé c’est plutôt gratifiant.

D’un autre côté cette création m’a permis de faire pas mal de recherche sur la conception d’un logo et du coups de me faire une idée de ce qu’est un bon logo. Ca mériterait que je fasse un petit article la-dessus parce que grâce au pouvoir de mon blog je peux avoir un avis sur tout ce que je veux et le dire haut et fort, mais pas trop, rapport à la voisine.

Je prépare un tutoriel pour ce que l’on appelle un peu partout sur la toile, à tort et à travers, l’effet sin city. Basiquement une image noir et blanc avec une seule couleur trés saturée, mettant en valeur les éléments de l’image correspondant. Un des effets marquants qui a contribué à rendre l’esthétique du film Sin City si populaire. Film tiré de la bande dessiné du même nom par l’excellent Frank Miller (rendons à César ce qui lui appartient), tout comme 300 mais là l’adaptation cinématographique « fidèle » de la BD n’a pas fonctionné (c’est mon avis) entendez pas là que le language visuelle de cette BD adaptée directement au cinéma nous a amené à la caricature. Des muscles bien découpés pour une BD en noir et blanc trés contrasté et dans un petit format (et oui des cases de BD, comparé à un écran, c’est tout petit) cela contribue à la lisibilité de l’image et agit comme un symbole pour « guerrier trés musclé ». Reprenez la même formule en 16/9 écran géant et vous vous retrouvez avec une armée de stripteaser boosté à la testostérone on est un peu loin de l’effet désiré qui était « guerrier » qui je le rappelle est différent de Chippendales. Bon comme c’est un peu les héros du film bin tout de suite le mode immersion « suspension of disbelief » ne fonctionne pas vraiment.

Voilà ça c’est dit.

Sinon, j’espère poster régulièrement des jolies choses et des choses utiles, et puis faire des bafouilles haineuses de temps en temps, mais pas trop. Et puis comme c’est aussi le poste des trucs à faire faudra aussi que je fasse un beau design à ce blog.

Publicités
Cette entrée a été publiée le avril 26, 2012 à 9:39 et est classée dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :